La syphilis

L'épidémie de syphilis affecte notamment les homosexuels et bisexuels masculins. Cependant, le nombre de cas chez les hétérosexuels augmente également.

Signes possibles : chancre (petite plaie indolore), boutons ou petites plaques rouges  sans démangeaisons sur la peau et les muqueuses

Apparition des signes : 2 à 4 semaines après la contamination

Diagnostic : par examen médical et prise de sang.

Complications graves si non traitée : atteinte du cerveau, des nerfs, du cœur, des artères et des yeux, atteinte du nouveau-né si la mère est infectée

Traitement : Antibiotiques par piqure ou par comprimés

Pas de vaccin

La syphilis et le VIH/Sida

Comme toute IST, la syphilis fragilise les muqueuses et augmente considérablement le risque de contamination par le virus du sida.
Inversement, si on est atteint par le virus du sida, cette IST peut être plus grave et compliquer le traitement.


X